Accueil > Espace presse > Décryptage hebdomadaire

Espace presse

Décryptage de l'information médicale par l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection

decrypage.jpg

Toutes les semaines, les équipes de l'IHU Méditerranée Infection décryptent l'actualité scientifique et médicale.

Editorial

Cédric Abat, Yanis Roussel, Didier Raoult

Financés par la publicité en fonction du nombre de clics qu’ils génèrent sur leurs articles, les medias en ligne sont friands de nouvelles surprenantes, choquantes ou inquiétantes. Ils sont à l’origine d’une quantité spectaculaire d’informations non-vérifiées, inexactes ou alarmistes qui ne correspondent à aucune réalité tangible. Elles sont devenues symboles politiques et objets de débats emprunts d’animosité.

La santé n’est pas épargnée par ces fausses nouvelles, objet d’intérêt pour un grand public en quête de réponses à des questionnements légitimes. Qui ne se sent pas concerné par une potentielle épidémie pouvant frapper son pays, sa ville ? Qui ne cherche pas à être en meilleure santé ? Qui ne s’interroge pas sur son régime alimentaire, qui ne cherche pas à faire la distinction entre les aliments qui sont bons et ceux qui seraient dangereux ?

En parallèle, par désir d’autopromotion, les organismes de recherche et la presse scientifique ont développé des services de communication de plus en plus pléthoriques. Certains sont honnêtes avec les faits et présentent l’information scientifique sous l’angle le plus neutre. Ils permettent au grand public de s’informer auprès de sources fiables. D’autres font preuve de moins de déontologie : voulant attirer l’attention des medias, ils tordent les faits pour mieux valoriser leurs communiqués de presse.

En soi, le problème n’est pas tant qu’une information scientifique soit rendue publique et diffusée par la presse. Ce qui est dangereux, c’est qu’elle n’est que rarement mise en perspective, que trop souvent elle est présentée sous un angle sensationnaliste. La démarche scientifique implique de questionner les faits ; pas de les déformer pour « faire le buzz ».

Ainsi, tous les jours, le grand public est abreuvé de fausses nouvelles scientifiques qui circulent sur les réseaux sociaux, les services web des grands medias (souvent alimentés par des dépêches AFP), sans parler des medias Internet et des agrégateurs d’actualité.

L’IHU Méditerranée Infection se propose donc, chaque semaine, de lutter contre ces fausses nouvelles en commentant l’actualité en santé. Son équipe de décryptage propose un regard scientifique qui permet au lecteur de se poser les bonnes questions face à la grande quantité d’intoxications pseudo-scientifiques dont il est destinataire. Dans un monde digital de plus en plus déconnecté de la réalité, ce recul sur l’information nous paraît essentiel.


© IHU Méditerranée Infection - Contact / Plan du site / Crédits